Beauvais.fr

  

#ILS#ELLESFONTBEAUVAIS - Jean Cartier, gardien de la céramique du Beauvaisis

La céramique, trésor du Beauvaisis, a son gardien. Fondateur avec quelques amis du GRECB (Groupe de Recherches et d’Études de la Céramique du Beauvaisis) en 1967, Jean Cartier a passé sa vie à fouiller, chercher, ranger, classer, étudier le grès et la céramique.

Il faut dire que la production est abondante, tant les sols du Beauvaisis sont riches en argiles et l’activité ancrée dans l’histoire et les traditions : au Moyen Âge, Beauvais fournissait toute la France en objets de terre cuite et vernissée.

Jeune instituteur puis professeur de sciences naturelles, titulaire d’un doctorat d’archéologie obtenu tout en continuant d’enseigner, Jean Cartier fait preuve d’un enthousiasme communicatif qui séduit et suscite l’intérêt chez tous ses interlocuteurs.

Président du GRECB depuis 1994, l’octogénaire n’a rien perdu de son énergie ni de sa curiosité. La passion est toujours au rendez-vous : il confesse une inclination sans limite pour les objets en céramique ou en verre, qu’il chine et accumule dans sa maison mais aussi dans son jardin.

Conférencier et collectionneur dans l’âme, chevalier des Arts et Lettres et titulaire des Palmes Académiques, Jean Cartier s’est vu consacrer un long article dans la Revue de la céramique et du verre à l’été 2019. Dans la foulée, la traditionnelle exposition automnale du GRECB s’était intéressée aux « Carreaux de céramique dans l’architecture » : plus de 150 carreaux, témoins d’une production riche, allant du Moyen Âge au XXIème siècle, y étaient présentés, parmi lesquels des créations des Frères Boulenger, d’Octave Colozier, de Charles Gréber et d’Auguste Delaherche.

Cet automne 2020, le GRECB publie, dans la collection « Mémoires céramiques », un nouvel ouvrage signé de Jean Cartier et Francis Dubuc : Pierre Pissareff potier. Un destin hors du commun.

Expositions, conférences, écriture et séances de détermination rythment ainsi le quotidien de Jean Cartier depuis plus de 5 décennies. Rapidement après sa création, en effet, le GRECB a pris de l'ampleur, multiplié les découvertes (à une époque il est vrai où les fouilles étaient moins réglementées que maintenant) et commencé à produire des articles scientifiques sur le sujet.

En 1973, dans le prolongement des premiers travaux et des premières trouvailles, une exposition de céramiques du Beauvaisis au Musée de Sèvres a sorti la céramique du Beauvaisis de l'oubli dans lequel elle était presque tombée.

Petit à petit, des chercheurs du monde entier se sont intéressés à cette production et s'y intéressent encore aujourd'hui.


Il est vrai que la céramique a été l'une des productions artisanale et industrielle majeure dans le Beauvaisis et ce, jusqu'à une époque encore récente. Comme Jean Cartier aime à le souligner : « À la Renaissance, la qualité des grès du Beauvaisis et de ses terres cuites vernissées était réputée partout en Europe ». Tout comme le sont aujourd'hui les grands noms de la céramique du Beauvaisis réhabilités par le GRECB  : les Boulenger d'Auneuil, la fameuse dynastie des Gréber de Beauvais, Octave Colozier et Auguste Delaherche…


Depuis les années 1960, Jean Cartier n’a de cesse de faire aimer et découvrir ce trésor patrimonial local : « Au départ, je cherchais à découvrir l’histoire des poteries remises au jour. Ensuite, j’ai commencé à circuler dans les petits villages du Beauvaisis pour trouver de nouvelles poteries. » Une habitude qu’il a conservée jusqu’à aujourd’hui, l’esprit toujours en éveil, l’œil aiguisé et le sourire aux lèvres, et qu’il prolonge à travers son engagement pour protéger, préserver et valoriser le petit patrimoine bâti lié à la production de céramique, particulièrement les fours. Il a restitué ces découvertes – et bien d’autres – dans ses ouvrages consacrés à la céramique, à la faïence, à Auguste Delaherche ou encore à la dynastie des Gréber.

« Dans le Beauvaisis, il y avait l’eau pour malaxer, le bois pour cuire, l’argile pour façonner et les terres pour nourrir les hommes. Ce n’est pas un hasard si l’on retrouve des traces de poterie remontant au IVe siècle avant Jésus-Christ » explique Jean Cartier avant de conclure : « L’histoire de la céramique en Beauvaisis est celle d’une épopée passionnante. »




Partager cet article





FSE
Espace téléchargement
  • BNT Octobre 2019
    Beauvaisis Notre territoire Nov 2019
  • BNT Octobre 2019
    Beauvaisis Notre territoire Oct 2019
  • BNT septembre 2019
    Beauvaisis Notre territoire Sept 2019
  • BNT Juillet 2019
    Beauvaisis Notre territoire Juillet 2019
  • BNT Mai 2019
    Beauvaisis Notre territoire Juin 2019
  • BNT Mai 2019
    Beauvaisis Notre territoire Mai 2019
  • BNT Avril 2019
    Beauvaisis Notre territoire Avr 2019
  • BNT Février 2019
    Beauvaisis Notre territoire Mar 2019
  • BNT Février 2019
    Beauvaisis Notre territoire Fev 2019
  • BNT Janvvier 2019
    Beauvaisis Notre territoire Jan 2019
  • BNT Décembre 2018
    Beauvaisis Notre territoire Déc 2018
  • BNT Novembre 2018
    Beauvaisis Notre territoire nov 2018
  • BNT Octobre 2018
    Beauvaisis Notre territoire oct 2018
© 2017 | Mairie de Beauvais - BP 60330 - 1, rue Desgroux - 60021 Beauvais Cedex | Tél : 03 44 79 40 00