Beauvais.fr

  

Conséquences de l’orage du 21 juin : élus et services de la Ville mobilisés pour venir en aide aux sinistrés

Le violent orage qui s’est abattu sur Beauvais dans la nuit du 21 au 22 juin a provoqué d’énormes dégâts dans la ville. Mardi après-midi, un jeune homme emporté par la brutale crue du Thérain était toujours porté disparu. L’équipe municipale et les services sont mobilisés pour faire face aux conséquences de cet événement climatique hors normes.

Mobilisés dès le milieu de la nuit du 21 au 22 juin, les élus et les services techniques de la Ville ont travaillé d’arrache-pied pour évaluer l’étendue des dégâts et apporter soutien aux habitants.

« Je n’ai jamais vu des intempéries et de cette violence de cette force depuis 20 ans que je suis maire. Il y a des dégâts considérables. » soulignait Caroline Cayeux dès ce matin sur BFMTV.

Quatre écoles fermées, 21 autres moins touchées, les Urgences du Centre hospitalier contraintes de fermer leurs portes, des rues inondées et de nombreuses habitations… Les conséquences de l’énorme orage (il est tombé en moins de deux heures autant de pluie qu’il en tombe en moyenne pendant tout le mois de juin) sont nombreuses et importantes.
Caroline Cayeux a immédiatement sollicité le Premier ministre pour que soit pris un arrêté d’état de catastrophe naturelle.

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, est venu à Beauvais afin de se rendre compte de la situation et d’apporter son soutien aux habitants. En compagnie des élus, il a visité une partie des sites les plus touchés. Xavier Bertrand, président de la Région Hauts de France, est également venu exprimer sa solidarité avec Beauvais.
Mobilisés dès les premiers moments de l’orage, les services techniques de la Ville ont passé une partie de la journée de mardi à évaluer les nombreux dégâts. Outre l’inondation du sous-sol de l’hôtel de ville, qui a impacté le fonctionnement du standard téléphonique, et les dommages constatés dans la salle du conseil communautaire, tous les quartiers de Beauvais ont été touchés.
On relève des dizaines de logements impactés, dont 70 maisons sinistrées dans le quartier des Fleurs. De nombreux commerces et entreprises ont été inondés.
De gros éboulements ont eu lieu dans les rues Notre-Dame-du-Thil, Paul-Doumer.
Une première estimation évalue le montant des dégâts sur le domaine public entre 1,6 et 2 millions d’euros.
Tout est mis en œuvre pour porter secours aux sinistrés. Les équipes de secours, le SDIS mais aussi le CCAS de la Ville de Beauvais sont mobilisées et la solidarité joue à plein.
Ainsi, dès mardi soir, 16 familles ont été accueillies au gymnase Robert-Porte en attendant d’être relogées.
Une cellule de crise et de coordination est mise en place à l’hôtel de ville pour organiser les opérations dans les prochains jours.

Si vous rencontrez des difficultés et que vous avez besoin d’aide, vous pouvez appeler le N° Vert du CCAS : 0 800 017 019.

 




Partager cet article





© 2017 | Mairie de Beauvais - BP 60330 - 1, rue Desgroux - 60021 Beauvais Cedex | Tél : 03 44 79 40 00