Beauvais.fr

  

Rénovation urbaine dans la Cité des fleurs

Le 30 janvier, le conseil communautaire a voté un protocole d’accord pour la déconstruction de 50 logements situés rues des Pervenches et des Jasmins.

Ces logements locatifs sociaux ont été construits en 1971 et font partie d’un quartier pavillonnaire créé en tant que cité d’urgence dans les années 70, qui comprend également un 2ème ensemble de 88 logements réalisé en 1979 dans les rues de Tillé, des Primevères et des Jonquilles. Ce dernier a bénéficié d’un programme de requalification mené en deux phases sur la période 2008-2013.

Les 50 logements des rues des Pervenches et des Jasmins sont, quant à eux, dégradés et nécessitent une intervention. Une réflexion entre l'OPAC de l'Oise, la Ville de Beauvais et la Communauté d'Agglomération du Beauvaisis a conduit à envisager la déconstruction de cette tranche et à mettre en place un protocole tri-partite.

Celui-ci comprend l’engagement de l’Opac à lancer des enquêtes sociales visant à déterminer les conditions de relogement des locataires de la Cité des fleurs, à déposer un dossier de permis de démolir pour les 50 logements, à les démolir et à reconstruire 50 logements locatifs sur le territoire de l’Agglo. De son côté, l’Agglo s’est engagée à apporter un soutien financier au projet de démolition, à octroyer les agréments et financements PLUS et PLAI délégués par l’État pour reconstruire les 50 logements sociaux démolis, à participer financièrement à leur reconstruction sur ses fonds dédiés et à identifier sur son territoire des terrains potentiels pour la reconstruction des 50 logements. Enfin, la Ville s’est engagée à faciliter le relogement des familles, à Beauvais en priorité, et à travailler conjointement avec l’OPAC de l’Oise sur le relogement des familles, dans le cadre d’un comité technique de relogement.

La réforme de la politique de la Ville, introduite par la loi du 21 février 2014, fixe une nouvelle géographie prioritaire dans laquelle la Cité des fleurs est classée comme « quartier en veille active » dans le cadre du futur contrat de ville, ce qui signifie qu’elle fera l’objet d’une observation et d’une mobilisation des partenaires locaux. Les deux collectivités et l'office essayeront d'obtenir les crédits de l'État ou d'autres partenaires pour réaliser ce projet. Toutefois, l’Agglo s’est positionnée pour assumer le coût de la démolition au cas où ces partenaires potentiels n'interviendraient pas.


Partager cet article





FSE
Espace téléchargement
  • BNT Octobre 2019
    Beauvaisis Notre territoire Nov 2019
  • BNT Octobre 2019
    Beauvaisis Notre territoire Oct 2019
  • BNT septembre 2019
    Beauvaisis Notre territoire Sept 2019
  • BNT Juillet 2019
    Beauvaisis Notre territoire Juillet 2019
  • BNT Mai 2019
    Beauvaisis Notre territoire Juin 2019
  • BNT Mai 2019
    Beauvaisis Notre territoire Mai 2019
  • BNT Avril 2019
    Beauvaisis Notre territoire Avr 2019
  • BNT Février 2019
    Beauvaisis Notre territoire Mar 2019
  • BNT Février 2019
    Beauvaisis Notre territoire Fev 2019
  • BNT Janvvier 2019
    Beauvaisis Notre territoire Jan 2019
  • BNT Décembre 2018
    Beauvaisis Notre territoire Déc 2018
  • BNT Novembre 2018
    Beauvaisis Notre territoire nov 2018
  • BNT Octobre 2018
    Beauvaisis Notre territoire oct 2018
© 2017 | Mairie de Beauvais - BP 60330 - 1, rue Desgroux - 60021 Beauvais Cedex | Tél : 03 44 79 40 00