Beauvais.fr

  

8 axes de réflexion et d’action

L’ambition de l’Agglo est d’engager une transition écologique à toutes les étapes de la filière agricole et alimentaire :

- production, valorisation et transformation des denrées ;
- distribution des produits alimentaires ;
- consommation des produits alimentaires ;
- réduction et valorisation des déchets.


1 - Favoriser l’installation agricole
La Communauté d’Agglomération du Beauvaisis souhaite faciliter les installations agricoles afin de développer des productions destinées à alimenter directement le territoire, dans une démarche de circuits-courts. L’installation de projets en maraîchage notamment permettrait de faciliter l’approvisionnement local en vente directe, mais aussi en restauration collective. C’est dans cette optique que la Ville de Beauvais a travaillé depuis 2014 à l’identification de terres disponibles pour l’installation de projets en maraîchage. Force est de constater qu’il est difficile de trouver des porteurs de projets, puisque des terrains sont mis à disposition depuis plus de trois ans, sans trouver de candidats. Nous souhaitons étendre ce travail aux 52 autres communes de l’agglomération du Beauvaisis et réaliser un diagnostic des opportunités foncières, en vue d’encourager le développement de zones de production vivrières avec les communes qui souhaitent travailler sur cet axe.

2 - Accompagner une évolution des pratiques agricoles
Il convient de favoriser l’évolution des pratiques agricoles sur le Beauvaisis. En effet, la mise en œuvre d’actions de sensibilisation et d’accompagnement des agriculteurs du territoire vers des techniques de production plus écologiques et l’agriculture biologique est un axe de travail sur lequel il est nécessaire d’agir prioritairement car les impacts sur la qualité de l’eau, de l’air et des sols sont conséquents au regard du nombre de professionnels actifs concernés. Les actions seront menées en concertation avec les acteurs du monde agricole et les établissements d’enseignement agricole du Beauvaisis afin d’identifier les leviers techniques, financiers, structurels (développement de débouchés, solutions assurantielles…) à engager en ce sens.
Il faudra également de travailler au développement de nouvelles approches agronomiques permettant de limiter les intrants au maximum et contribuant au maintien de la biodiversité (permaculture, agriculture de précision, agroforesterie, aquaponie, etc.).
La dynamique du pôle d’innovation « Rev’Agro » pourra être d’une des réponses techniques adaptées et innovantes en agro-machinisme.

3 - Favoriser la diversification des production locales
Dans le contexte économique agricole actuel, un grand nombre d’agriculteurs souhaitent diversifier leurs productions et consolider par ce biais leur modèle économique. C’est pourquoi nous souhaitons également contribuer à la relocalisation d’une partie de la production des fermes déjà existantes sur le territoire.
Des aides financières sont développées par la Région Hauts-de-France et le Conseil départemental de l’Oise dans le but de favoriser la diversification des fermes. L’accompagnement des agriculteurs pour la mise en place de projets collectifs, la formation, la mise à disposition d’ingénierie font partie des pistes d’actions envisagées. De même que la mise à disposition d’« AgriLab » (Laboratoire d’innovation collaborative), récemment inauguré à Beauvais, permettra aux agriculteurs qui le souhaitent d’être accompagnés dans le développement d’innovations techniques et de process de transformation alimentaire.

4 - Développer l’agriculture urbaine et les espaces de production citoyenne
Le développement de zones d’agriculture urbaine, d’espaces de production collectifs comme les jardins en pied d’immeubles ou les jardins familiaux, le développement de poulaillers municipaux, de potagers dans les écoles, la mise en culture de plantes comestibles (arbres fruitiers, plantes aromatiques) dans les espaces verts municipaux des communes sont des initiatives que la Communauté d’Agglomération du Beauvaisis souhaite encourager, en s’appuyant sur les structures associatives locales qui travaillent déjà sur ces sujets. Une attention particulière sera accordée à l’inclusion de zones de culture dans les projets d’aménagements et de rénovation urbaine portés par la collectivité.

5 - Développer des outils de transformation et logistiques pour des filières locales de proximité
Le développement d’outils de transformation des produits agricoles sur le territoire est nécessaire si l’on veut structurer les filières courtes alimentaires. Des réflexions émergent sur le Beauvaisis autour de projets de conserverie, légumeries, unités de transformation laitière, etc.
L’étude de solutions logistiques visant faciliter l’approvisionnement local sur le territoire (plateformes d’approvisionnement, coopérative, collecte chez les producteurs) est également nécessaire pour développer des systèmes alimentaires durables.
Le projet s’appuie également sur le développement d’initiatives de distribution des produits locaux. L’Agglo souhaite, en appui des communes, des associations et des entreprises qui le souhaitent, développer des points de vente et, ainsi, favoriser un accès aux produits locaux de qualité (marchés locaux, AMAP, magasins de producteurs, magasins à la ferme).
De même, un travail auprès des artisans et des restaurateurs privés pourra être engagé en vue de favoriser la transformation et la distribution de produits locaux.

6 - Développer l’approvisionnement de la restauration publique en produits locaux et biologiques.
Le but de cette démarche est de développer un système qui permette d’engager une relocalisation des approvisionnements. Cela passe également par des actions de sensibilisation auprès des enfants, des parents, résidents… et la mise en place de formations auprès des personnels de restauration.

7 - Sensibiliser les citoyens aux enjeux d’une alimentation locale et durable
Le développement de la production et de la vente de produits alimentaires locaux doit s’accompagner d’actions de sensibilisation et d’éducation aux enjeux d’une alimentation durable, mais également d’animations autour des questions d’équilibre alimentaire et de réappropriation culinaire des ménages. Là encore, il conviendra de s’appuyer sur la communauté éducative et sur les associations qui œuvrent déjà sur ces sujets. Des actions de prévention santé déjà développées sur le territoire pourront être renforcées avec les acteurs engagés dans le cadre du Contrat local de santé du Beauvaisis.
Des projets en faveur de l’accessibilité sociale à des produits alimentaires locaux de qualité seront engagées avec les acteurs qui le souhaitent, parmi lesquels les épiceries sociales, les CCAS des communes membres et les acteurs associatifs qui développent des démarches en ce sens.

8 - Agir pour une réduction du gaspillage alimentaire à toutes les étapes
Enfin, dans un contexte où les ressources naturelles, énergétiques et financières sont de plus en plus limitées et où le gaspillage alimentaire atteint 30 % de la part des aliments produits, il convient de mener des actions spécifiques en faveur de la réduction et de la valorisation des déchets alimentaires, à toutes les étapes de la filière.

Dans le cadre du CTE sont envisagées :
- La mise en place de mesures de réduction du gaspillage en restauration collective publique et privée ;
- La collecte et la valorisation des biodéchets ; des études pourront être engagées afin de mesurer les potentialités de méthanisation ou de compostage des déchets récoltés auprès de la restauration collective publique, privée, mais également plus largement auprès des entreprises du secteur alimentaire, dans une visée d’économie circulaire agricole ;
- La réduction des déchets plastiques. Des actions pourront être menées directement par la collectivité pour les domaines dont elle a la charge, mais également auprès des particuliers, afin de les sensibiliser et proposer des solutions. Les impacts à la fois écologiques et économiques liés à cette problématique sont loin d’être négligeables : réduction des quantités à produire, du transport, du traitement des déchets… Ils permettraient de dégager des leviers financiers conséquents à réinvestir en faveur de la qualité des approvisionnements en produits locaux et biologiques.





Partager cet article





FSE
Espace téléchargement
  • BNT Octobre 2019
    Beauvaisis Notre territoire Nov 2019
  • BNT Octobre 2019
    Beauvaisis Notre territoire Oct 2019
  • BNT septembre 2019
    Beauvaisis Notre territoire Sept 2019
  • BNT Juillet 2019
    Beauvaisis Notre territoire Juillet 2019
  • BNT Mai 2019
    Beauvaisis Notre territoire Juin 2019
  • BNT Mai 2019
    Beauvaisis Notre territoire Mai 2019
  • BNT Avril 2019
    Beauvaisis Notre territoire Avr 2019
  • BNT Février 2019
    Beauvaisis Notre territoire Mar 2019
  • BNT Février 2019
    Beauvaisis Notre territoire Fev 2019
  • BNT Janvvier 2019
    Beauvaisis Notre territoire Jan 2019
  • BNT Décembre 2018
    Beauvaisis Notre territoire Déc 2018
  • BNT Novembre 2018
    Beauvaisis Notre territoire nov 2018
  • BNT Octobre 2018
    Beauvaisis Notre territoire oct 2018
© 2017 | Mairie de Beauvais - BP 60330 - 1, rue Desgroux - 60021 Beauvais Cedex | Tél : 03 44 79 40 00