Beauvais.fr

  

Partage

Eléanor Sohier, la petite princesse de l'air


À 17 ans, alors qu’elle ne pouvait pas encore conduire une voiture, Eléanor Sohier obtenait déjà sa licence privée de pilote l’autorisant à tenir le manche d’un avion de l’aéroclub du Beauvaisis ! Une passion depuis qu’Eléanor a vécu son baptême de l’air à l’âge de 14 ans.

« J’aime la sensation de liberté, de pouvoir observer les choses de haut, mais aussi la responsabilité, la rigueur technique que ça implique », explique l’étudiante en classe préparatoire aux grandes écoles de commerce, qui se verrait bien également porter l’uniforme de pilote de ligne.

200 heures de vol plus tard, la jeune pilote beauvaisienne, aujourd’hui âgée de 18 ans, multiplie les aventures aériennes, notamment dans le sillage du grand auteur et rêveur, Antoine de Saint-Exupéry, qui contribua à la légende de l’Aéropostale.

Eléanor Sohier est, en effet, membre de l’association Raid Latécoère-Aéropostale qui soutient des projets éducatifs pour des enfants défavorisés et qui entretient la mémoire de la compagnie imaginée par l’avionneur et pionnier de l’aéronautique toulousaine, Pierre-Georges Latécoère, pour assurer, à partir des années 1920, les premières liaisons aériennes de distribution de courrier vers l’Amérique du Sud et l’Afrique.

Avec cette association, Eléanor avait parcouru 3 000 km, en février dernier, dans le ciel argentin, entre Buenos Aires et l'aéroport "Del fin del mundo" d'Ushuaia.

Sensibilité éducative et solidaire

Puis du 27 septembre au 13 octobre dernier, elle ralliait cette fois Dakar (Sénégal) au départ de Toulouse ; un périple vécu en équipage (avec 3 autres aviatrices françaises) et partagé avec des enfants de l’école beauvaisienne Saint-Exupéry.
Ces derniers ont réalisé, en classe, un travail autour du courrier, et ils avaient préparé des dessins et des textes que Eléanor a emmenés dans son grand sac postal pour offrir à des enfants de Dakar (avec des livres jeunesse) dans l’objectif de créer une correspondance entre les jeunes de France et du Sénégal.

À son retour dans l’Oise, la jeune aviatrice a pu exprimer, à nouveau, cette fibre éducative et solidaire puisque, le 15 octobre, à l’hôtel de ville de Beauvais, elle faisait la lecture à 220 élèves de la dictée ELA, à laquelle la Ville de Beauvais participe pour soutenir l’Association Européenne contre les Leucodystophies.






Partager cet article





FSE
Espace téléchargement
  • BNT Octobre 2019
    Beauvaisis Notre territoire Nov 2019
  • BNT Octobre 2019
    Beauvaisis Notre territoire Oct 2019
  • BNT septembre 2019
    Beauvaisis Notre territoire Sept 2019
  • BNT Juillet 2019
    Beauvaisis Notre territoire Juillet 2019
  • BNT Mai 2019
    Beauvaisis Notre territoire Juin 2019
  • BNT Mai 2019
    Beauvaisis Notre territoire Mai 2019
  • BNT Avril 2019
    Beauvaisis Notre territoire Avr 2019
  • BNT Février 2019
    Beauvaisis Notre territoire Mar 2019
  • BNT Février 2019
    Beauvaisis Notre territoire Fev 2019
  • BNT Janvvier 2019
    Beauvaisis Notre territoire Jan 2019
  • BNT Décembre 2018
    Beauvaisis Notre territoire Déc 2018
  • BNT Novembre 2018
    Beauvaisis Notre territoire nov 2018
  • BNT Octobre 2018
    Beauvaisis Notre territoire oct 2018
© 2017 | Mairie de Beauvais - BP 60330 - 1, rue Desgroux - 60021 Beauvais Cedex | Tél : 03 44 79 40 00