Beauvais.fr

  

Partage

Marisol et Olivier Nodé-Langlois


Marisol et Olivier Nodé-Langlois sont engagés depuis 30 ans au sein du Mouvement ATD Quart Monde. Fondé par le père Joseph Wresinski avec les habitants d’un bidonville de Noisy-le-Grand, le Mouvement « Aide à Toute Détresse », devenu en 2009 « Agir Tous pour la Dignité », est aujourd’hui présent dans une trentaine de pays sur les 5 continents. En France comme ailleurs, il a pour objectif l’éradication de la très grande pauvreté, en luttant contre ses causes, AVEC les femmes, les hommes et les enfants qui la subissent, en leur permettant de devenir acteurs de leur propre évolution.

Olivier et Marisol sont délégués d’ATD Quart Monde pour la Picardie. Ils animent particulièrement, au cœur du quartier Argentine, l’équipe de Beauvais en charge à la fois de la bibliothèque de rue du Clos Saint-Antoine et un « Club de Pensée » bi-trimestriel pour adultes invitant les participants à partager sur des sujets d’intérêt général (la beauté, la culture, l’éducation…). Tout le monde est invité !

La bibliothèque de rue, c’est un rendez-vous hebdomadaire, 52 dimanches par an entre 15h et 17h. L’équipe d’animateurs bénévoles vient installer des valises de livres, de jeux et de… tricot, au milieu des immeubles, sous le saule du Clos Saint-Antoine. Elle accueille là, sur une couverture posée au sol, toutes celles et tous ceux, petits et grands, qui veulent lire des histoires ou partager la leur, en toute simplicité.

Pour participer, pas besoin de s’inscrire ou de payer, on donne seulement son prénom. Les livres mis à disposition sont de toutes sortes, toujours beaux et en bon état. Remplacés régulièrement grâce à une subvention du ministère de la Culture et à des dons, ils sont un beau moyen d’entrer en interaction avec les enfants et leurs familles.

Olivier et Marisol ont la conviction que « La culture est une arme essentielle contre la misère ».

« Nous sommes engagés depuis 30 ans dans le Mouvement ATD Quart Monde et, depuis 7 ans, nous avons conféré une nouvelle dimension à notre action en choisissant d’animer la bibliothèque de rue du Clos Saint-Antoine et le Club de Pensée. » explique Marisol, « Nous avons une maison de famille à Bonnières, mais nous avons choisi d’être souvent au cœur du quartier Argentine dans un appartement, 9 avenue Jean-Moulin, afin de mieux appréhender la réalité quotidienne des familles qui viennent à notre rencontre. » poursuit Olivier.

En prenant, en 2011, le relais des personnes qui animaient une bibliothèque de rue dans le quartier Saint-Jean, le couple contribue à faire vivre l’idée du fondateur, Joseph Wresinski, née en 1968 pendant la contestation étudiante, selon laquelle :
« Tous ceux qui ont la chance de pouvoir étudier ont aussi le devoir de partager leurs savoirs ».

« À travers cet engagement, l’équipe travaille à la connaissance et la compréhension mutuelle » expliquent Marisol et Olivier. « Après la bibliothèque de rue, nous faisons toujours un compte-rendu qui va nourrir l’histoire d’ATD Quart-Monde. Les réunions sont très différentes d’une fois sur l’autre. C’est très vivant, en perpétuel mouvement. Nous sommes en prise directe avec la réalité de la vie des enfants et de leurs parents. Chaque semaine, nous entendons des choses extraordinaires, témoignages d’une vie foisonnante. »

Par le biais de cette bibliothèque de rue, un partenariat particulier s’est noué avec l’Institut UniLaSalle de Beauvais : deux de ses membres ont rejoint le Mouvement et des étudiants y participent régulièrement. Depuis cet été, en partenariat avec la SA HLM de l’Oise, des étudiants contribuent, avec les habitants, à la création d’un jardin partagé au Clos Saint-Antoine. Autre partenaire d’ATD, la Médiathèque d’Argentine, avec laquelle des liens ont été tissés. Cette année, par exemple, elle a participé à la célébration de la Journée Mondiale du Refus de la Misère.

« La démarche d’ATD Quart-Monde est de connaître ce que vivent les familles en situation de grande pauvreté et de rapporter ces témoignages à celles et ceux qui nous représentent et qui impulsent les politiques publiques afin de faire avancer les choses. » souligne Marisol, qui a pendant longtemps été chargée, pour ATD Quart-Monde, du lien avec les parlementaires. « C’est pourquoi nous tenons beaucoup à ce que les élus beauvaisiens, notamment Franck Pia que nous rencontrons souvent, et Caroline Cayeux, soient au courant de ce dont nous sommes les témoins. ».

Engagés, les époux Nodé-Langlois le sont aussi au sein de l’association « Les Croyants unis pour la paix », « parce que la paix va de pair avec la justice ». Ayant mené toute sa carrière comme Architecte du Patrimoine, Olivier Nodé-Langlois est également engagé dans l’Association Beauvais Cathédrale (ABC). Il en est le président depuis 2013. « Son rôle est la mise en valeur culturelle de la cathédrale Saint-Pierre, de Notre Dame de la Basse-Œuvre et de l’église Saint-Étienne. Il est en convergence avec mes autres engagements en faveur de la culture et de la paix. »

« Notre intervention est variée. Elle va du ménage quotidien des édifices, indispensable à leur mise en valeur, à la réalisation de projets ambitieux, telle la rénovation de la présentation audiovisuelle de l’horloge astronomique appartenant à l’association diocésaine de Beauvais, chef d’œuvre incontesté de l’horlogerie mécanique du célèbre horloger beauvaisien Auguste-Lucien Vérité. Un travail important rendu possible grâce à une équipe composée de bénévoles passionnés aux talents divers encadrant cinq collaborateurs salariés, tout autant passionnés. Mais rien ne serait possible sans le soutien financier de la Ville, du Département, de la Paroisse, d’entreprises locales et de nombreux et généreux particuliers. »

La fréquentation des lieux prouve, à elle seule, la qualité du travail mené : elle est passée, pour la cathédrale, de 140 000 visiteurs en 2014 à 180 000 en 2017. Intarissable sur les projets de l’association, Olivier poursuit : « Aujourd’hui, nous travaillons à la présentation de la cathédrale aux enfants et, surtout, nous préparons le huit-centenaire de la pose de la première pierre de la cathédrale, qui aura lieu en 2025. C’est une formidable aventure humaine ! ».

« Nos engagements alimentent notre réflexion et contribuent, nous en avons la conviction, au « bien vivre ensemble » auquel nous aspirons pour Beauvais. » concluent Marisol et Olivier.









Partager cet article





Espace téléchargement
Le plan d'eau du Canada
Beauvais vous simplifie la vie
Elispace Programme
Elispace - 2015-16

Guide des marchés
Aquaspace
Aquaspace
  • BNT juin 2018
    Beauvaisis Notre territoire Juin 2018
  • BNT mai 2018
    Beauvaisis Notre territoire Mai 2018
  • BNT Avril 2018
    Beauvaisis Notre territoire Avr 2018
  • BNT Mars 2018
    Beauvaisis Notre territoire Mar 2018
  • BNT Février 2018
    Beauvaisis Notre territoire Fev 2018
  • BNT Janvier 2018
    Beauvaisis Notre territoire Jan 2018
  • BNT Décembre 2017
    Beauvaisis Notre territoire Dec 2017
  • BNT Novembre 2017
    Beauvaisis Notre territoire Nov 2017
  • BNT Été 2017
    Beauvaisis Notre territoire Oct 2017
  • BNT Été 2017
    Beauvaisis Notre territoire Sept 2017
  • BNT Été 2017
    Beauvaisis Notre territoire Été 2017
  • BNT Juin 2017
    Beauvaisis Notre territoire Juin 2017
  • BNT Mai 2017
    Beauvaisis Notre territoire Mai 2017
  • BNT Avril 2017
    Beauvaisis Notre territoire Avril 2017
  • BNT Mars 2017
    Beauvaisis Notre territoire Mar 2017
  • BNT Février 2017
    Beauvaisis Notre territoire Fev 2017
  • BNT Janvier 2017
    Beauvaisis Notre territoire Jan 2017
  • BNT Décembre 2016
    Beauvaisis Notre territoire Déc 2016
  • BNT Nov 2016
    Beauvaisis Notre territoire Nov 2016
  • BNT Oct 2016
    Beauvaisis Notre territoire oct 2016
  • BNT Sept 2016
    Beauvaisis Notre territoire Sept 2016
© 2017 | Mairie de Beauvais - BP 60330 - 1, rue Desgroux - 60021 Beauvais Cedex | Tél : 03 44 79 40 00