Beauvais.fr

  

Beauvais dit non au gaz hilarant

De plus en plus répandue chez les adolescents, la consommation de gaz hilarant n’est pas sans risque (brûlure par le froid, chute graves en cas de perte de connaissance et même décès par manque d’oxygène lorsque les cartouches sont très concentrées). Alors que les signes d’une banalisation de l’utilisation de ce produit sont évidents, la Ville de Beauvais a décidé de prendre un arrêté en interdisant la détention et la consommation par les mineurs.

Depuis quelques mois, des cartouches en acier contenant du protoxyde d'azote (à l'origine dédiées à la confection de chantilly ou de mousse avec un siphon) jonchent les trottoirs de Beauvais. Leur présence est liée à la consommation qu’en font les adolescents : le protoxyde d’azote (N2O) contenu dans ces petites bonbonnes est, en effet, détourné de son usage originel pour être utilisé comme gaz hilarant. Ce dernier est de plus en plus en vogue chez les jeunes qui transfèrent le gaz dans un ballon de baudruche et l’inhalent par la bouche pour un effet euphorisant ressemblant à celui de l’alcool. Les effets du protoxyde d’azote sont brefs, ce qui permet aux jeunes d’éviter d’attirer l’attention sur leur consommation.
Pourtant, cet usage détourné est extrêmement nocif pour la santé alors même que les effets de ce produit sont largement méconnus, notamment par les parents.

Une démarche de prévention en 3 étapes

En regard de cette situation, inquiétante en matière de santé publique, la Ville de Beauvais – comme de nombreuses autres communes en France - souhaite déployer un projet de prévention pour former les professionnels de terrain en contact avec les jeunes, communiquer sur les dangers de ce produit auprès du grand public et sensibiliser les adolescents par le biais d’interventions en milieu scolaire.

À cet effet, Caroline Cayeux, maire de Beauvais, prendra très prochainement un arrêté d’interdiction de détention et de consommation de gaz protoxyde d’azote par les mineurs.

Cet arrêté dessinera les contours d’un projet de prévention d’ampleur s’articulant en trois étapes : former, communiquer et sensibiliser.

Les objectifs de cette démarche sont :
• d’alerter les consommateurs et leurs proches sur les dangers du protoxyde d’azote sur la santé,
• de prévenir les conduites addictives,
• de prévenir les comportements à risque chez les jeunes
• et, enfin, de créer une culture commune et une dynamique partenariale sur la question des addictions.

Pour toute information supplémentaire, vous pouvez contacter :
• la Direction Prévention Sécurité au 03 44 79 42 47
• le SATO - Pôle prévention Le Fusain Ailé (4, rue Saint-Paul à Beauvais) au 03 44 15 32 40 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
ou l’antenne de Crèvecœur-le-Grand au 06 07 51 49 00

Une démarche en 3 étapes

1) FORMER
Les acteurs locaux en contact avec les publics susceptibles de consommer du protoxyde d’azote se verront proposer une formation de deux jours assurée par l’association SATO (Service d'Aide aux Toxicomanes).

2) COMMUNIQUER
L’arrêté d’interdiction de détention et de consommation de protoxyde d’azote par les mineurs s’accompagne du lancement d’une campagne de sensibilisation comprenant une campagne d’affichage qui débutera en août et d’un clip vidéo expliquant les dangers du gaz hilarant diffusé à partir de la rentrée.

3) SENSIBILISER LES JEUNES
Des temps de sensibilisation gratuits co-animés par les médiateurs de tranquillité publique et des professionnels du SATO seront proposés aux établissements scolaires tout au long de l’année 2020-2021 par la Ville de Beauvais.

Les risques liés à l’inhalation de protoxyde d’azote

• Risques immédiats : asphyxie par manque d’oxygène, perte de connaissance, brûlure par le froid du gaz expulsé, désorientation, nausées, vertiges, chutes…

• En cas de consommation répétée et à intervalles rapprochés et/ou à fortes doses : sévères troubles neurologiques, hématologiques, psychiatriques ou cardiaques, avec des conséquences parfois irréversibles.

• La consommation associée à d’autres produits (alcool, drogues) majore les risques.

Pour plus d’information sur le produit : www.drogues-info-service.fr/Tout-savoir-sur-les-drogues/Le-dico-des-drogues/Protoxyde-d-azote

Fiche à télécharger ici.




Partager cet article





FSE
Espace téléchargement
  • BNT Octobre 2019
    Beauvaisis Notre territoire Nov 2019
  • BNT Octobre 2019
    Beauvaisis Notre territoire Oct 2019
  • BNT septembre 2019
    Beauvaisis Notre territoire Sept 2019
  • BNT Juillet 2019
    Beauvaisis Notre territoire Juillet 2019
  • BNT Mai 2019
    Beauvaisis Notre territoire Juin 2019
  • BNT Mai 2019
    Beauvaisis Notre territoire Mai 2019
  • BNT Avril 2019
    Beauvaisis Notre territoire Avr 2019
  • BNT Février 2019
    Beauvaisis Notre territoire Mar 2019
  • BNT Février 2019
    Beauvaisis Notre territoire Fev 2019
  • BNT Janvvier 2019
    Beauvaisis Notre territoire Jan 2019
  • BNT Décembre 2018
    Beauvaisis Notre territoire Déc 2018
  • BNT Novembre 2018
    Beauvaisis Notre territoire nov 2018
  • BNT Octobre 2018
    Beauvaisis Notre territoire oct 2018
© 2017 | Mairie de Beauvais - BP 60330 - 1, rue Desgroux - 60021 Beauvais Cedex | Tél : 03 44 79 40 00