Beauvais.fr

  

Trois nouvelles rues aux noms de femmes illustres

Dans le cadre de la construction de logements individuels et collectifs, aux abords du Clos des Hostivas, dans le sud du quartier Voisinlieu, trois nouvelles voies ont été créées. Le conseil municipal leur a donné les noms de trois femmes illustres du XXe siècle : Claudie Haigneré, Gisèle Halimi et Lucienne Fabre-Sebart.



Rue Claudie Haigneré (née en 1957)
Bachelière à 15 ans, docteur en médecine à 24, celle qu’on surnomme "Bac +19" est une femme pressée qui a vécu des expériences multiples, tour à tour médecin diplômée en rhumatologie, en médecine aéronautique et spatiale, en biologie ou encore en médecine du sport, chercheuse, première femme française astronaute (à bord de Soyouz en 1996), femme politique et ministre (au début des années 2000), présidente d’Universcience (entre 2010 et 2015), puis conseillère auprès du directeur général de l’Agence spatiale européenne.


Rue Gisèle Halimi (1927-2020)

Avocate et femme politique franco-tunisienne, Gisèle Halimi a été une grande militante féministe qui a oeuvré avec détermination et courage pour la libéralisation de l’avortement et la criminalisation du viol mais aussi pour le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.

Rue Lucienne Fabre-Sebart (1920-2018)

Engagée à 19 ans, puis membre de l’Etat-major des FFI (Forces fran.aises de l’intérieur) à la Libération de Paris, cette figure de la Résistance dans l’Oise a consacré sa vie à défendre des valeurs d’humanisme, de justice, de solidarité par son engagement au sein du Parti Communiste Français, de l’Union des Femmes Françaises et du Secours Populaire Français.
Elle aura aussi beaucoup témoigné sur la Résistance dans les collèges et lycées.

 




Partager cet article





© 2017 | Mairie de Beauvais - BP 60330 - 1, rue Desgroux - 60021 Beauvais Cedex | Tél : 03 44 79 40 00