Beauvais.fr

  

Bilan archéologique 2021 - samedi 4 décembre

Rendez-vous incontournable pour les férus d’histoire, la conférence sur les interventions réalisées à Beauvais par le Service Archéologique Municipal se tiendra samedi 4 décembre à 14h30, au Quadrilatère. Parmi les fouilles effectuées, deux retiennent l’attention.

Le Quadrilatère
Dans le cadre du projet de restructuration du Quadrilatère, dont la réouverture est prévue début 2024, un diagnostic a été réalisé en 2021.
Le secteur a déjà fait l’objet de nombreuses campagnes de fouilles dans les années 1960-70, avant et durant la construction de la Galerie Nationale de la Tapisserie. Les importantes découvertes archéologiques avaient alors entraîné la modification du projet initial, rendant les vestiges accessibles au public dans une crypte archéologique. Cet espace, aujourd’hui fermé, nécessite une remise aux normes. Les travaux auront un impact sur le sous-sol. L’objectif de l’intervention archéologique a donc été d’en évaluer l’importance mais aussi d’adapter les futurs aménagements aux vestiges.

Par ailleurs, des sondages ont été réalisés dans les espaces verts au pied de la cathédrale, pour étudier des secteurs non fouillés ou peu documentés. Les vestiges archéologiques du secteur permettent de suivre l’évolution de la ville depuis ses origines au Ier siècle de notre ère jusqu’à aujourd’hui. Aux constructions monumentales antiques sont venus s’ajouter le rempart, appelé castrum, au début du IVe siècle, qui modifie complètement la structure de la ville, puis, au Moyen Âge (XIe-XIIe siècles), des maisons appartenant aux chanoines de la cathédrale. Jusqu’au XXe siècle, le quartier n’a pas fondamentalement changé de physionomie. C’est en 1940, avec l’incendie qui a détruit une part immense du centre historique que le paysage a été profondément modifié, toutes les constructions d’origine médiévale disparaissant. Le terrain laissé libre entre la cathédrale et le castrum antique a été choisi pour accueillir la Galerie Nationale de la Tapisserie, futur Quadrilatère.

3, rue de la Banque
(ancien commissariat de police)
Le diagnostic s’est déroulé du 13 septembre au 11 octobre derniers, sur l’emplacement de l’ancien commissariat de police. Il précède la construction, par l’Opac de l’Oise, de 25 logements locatifs. Neuf sondages de profondeurs variables ont été ouverts sur la parcelle de 985 m2 concernée par le projet.

Des sources écrites et des plans restituent les évolutions majeures de ce secteur de la ville depuis le XVIe siècle :

• avant la reconstruction consécutive aux bombardements de 1940, le Théâtre municipal, inauguré en 1831, se trouvait à proximité. Le long de l’ancienne rue Racine, aménagée à la même époque et disparue aujourd’hui, se trouvait au sud l’ancienne caserne Saint-Gilles. Cette dernière, représentée sur un plan de 1849 et détruite à partir de 1880, se situait en partie sur la parcelle fouillée. Quelques restes de murs en ont d’ailleurs été retrouvés.
• Auparavant encore, cette parcelle était incluse au couvent des Minimes, qui s’étendait sur près de 8 000 m2 mais les sondages archéologiques n’ont révélé que des niveaux de jardins et, peut-être, des fosses dépotoirs. Le plan de Rancurelles de 1574, extrêmement détaillé, montre qu’alors le même secteur était un ilot complètement bâti.

Les fouilles archéologiques
renseignent les périodes plus anciennes :

• de multiples couches de comblements d’un ou plusieurs fossés ont été repérées. D’après le mobilier céramique associé, ces dépôts pourraient avoir été mis en place entre le XIIIe et le XVe siècle.
• Un probable bras d’eau de l’époque gallo-romaine, sans doute alimenté par la rivière du Merdançon, nourrie elle-même par le Thérain, a également été détecté. Des vestiges de bâtiments gallo-romains ont aussi été repérés à 3 m de profondeur sous la surface actuelle.

BILAN ARCHÉOLOGIQUE
Samedi 4 décembre à 14h30
Auditorium du Quadrilatère
Réalisé par l’ensemble des agents du Service Archéologique Municipal.
Entrée libre • Renseignements au 03 44 79 39 94




Partager cet article





© 2017 | Mairie de Beauvais - BP 60330 - 1, rue Desgroux - 60021 Beauvais Cedex | Tél : 03 44 79 40 00