Beauvais.fr

  

Fonds solidarité inflation : « Aider les Beauvaisiens qui en ont besoin ! »



Début octobre, Franck Pia, maire de Beauvais, a annoncé la mise en place d’un Fonds solidarité inflation destiné à apporter une aide aux Beauvaisiennes et aux Beauvaisiens qui ne sont pas éligibles aux dispositifs d’aides mis en place par l’État.

Dans le contexte d’inflation élevée que la France connait depuis plusieurs mois, le Gouvernement a décidé, cet été, de la mise en place d’une aide exceptionnelle de solidarité (AES) aussi appelée « prime exceptionnelle de rentrée », destinée aux bénéficiaires du Revenu de solidarité active (RSA), de l’Allocation aux adultes handicapés (AAH), des aides personnelles au logement (APL, ALF, ALS), de l’Allocation de solidarité spécifique (ASS) ou encore de l’Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA)…

Cette prime exceptionnelle de rentrée permet le versement d’une aide socle de 100 € par foyer ainsi que d’une aide complémentaire de 50 € par enfant de moins de 20 ans à charge effective et permanente.

Déterminé à soutenir le pouvoir d’achat des Beauvaisiens, Franck Pia a sollicité le CCAS de Beauvais qui va déployer un dispositif local pour accompagner les familles qui ne sont pas

éligibles à la prime exceptionnelle de rentrée bien qu’ayant un reste à vivre inférieur ou à égal à 9 €/jour.

Ce dispositif social, baptisé « fonds solidarité inflation », s’inscrit dans la philosophie du « care » - le « prendre soin » sur lequel s’appuie l’ensemble du projet de mandat porté par la majorité municipale. Cette aide est attribuée une fois par année civile et son montant est de 50 € par personne au sein du foyer.

Les personnes qui bénéficieraient partiellement de la prime versée par l’État pourront recevoir une aide financière complémentaire du CCAS, l’objectif étant de leur permettre d’atteindre les 50 €/personne mis en place au titre du fonds solidarité inflation proposé par le CCAS.

POUR PLUS DE RENSEIGNEMENTS :
CCAS de Beauvais – 0 800 017 019 - facebook.com/ccas.beauvais

Deux questions à Franck Pia



Comment le CCAS peut-il aider les Beauvaisiens confrontés aux conséquences de la crise énergétique ?

Tout d’abord à travers le « Plan Nouvelles Solidarités » mis en place début 2018 et qui comprend de nombreux fonds, parmi lesquels le Fonds énergie (gaz et électricité) et le Fonds carburant – transports.
J’invite tous les Beauvaisiens qui sont confrontés à des difficultés dans ces domaines à se rapprocher du CCAS pour connaître leurs conditions d’attribution.



Pourquoi ce « fonds solidarité inflation » ?

En tant que nouveau président du Centre Communal d’Action Sociale de Beauvais, et dans cette période particulièrement difficile pour nos concitoyens, il m’a semblé indispensable de mettre en place un dispositif de solidarité qui s’inscrit dans le prolongement de l’action menée depuis de longues années par le CCAS en direction des familles les plus fragiles.
C’est pourquoi j’ai demandé à l’équipe du CCAS de travailler à la mise en place d’un soutien financier complémentaire afin que les Beauvaisiens qui ne peuvent pas bénéficier de la prime inflation de l’État puissent prétendre à une aide locale en faveur du pouvoir d’achat.

 

Le reste à vivre, qu’est-ce que c’est ?

Le reste à vivre se détermine en additionnant l'ensemble des ressources du foyer desquelles on déduit l'ensemble des charges courantes (par exemple : loyer, assurances, téléphone, mutuelle...) hors alimentation et loisirs ainsi que les charges exceptionnelles mais inévitables (réparation de véhicule, frais d’obsèques…).
Le total ainsi obtenu est divisé par le nombre de personnes vivant au foyer puis par le nombre de jours dans le mois considéré.



Partager cet article





© 2017 | Mairie de Beauvais - BP 60330 - 1, rue Desgroux - 60021 Beauvais Cedex | Tél : 03 44 79 40 00